Ce projet a été réalisé dans le cadre de la fermeture temporaire du musée des Beaux Arts de Besançon. Les images projetées sur les faces du cube, ont été prise dans le musée dont l'architecture intérieur donne l'impression d'un labyrinthe. Les photos ont été faites de telle manière que l'on puisse se rendre compte de deux espaces différents. Le tissu blanc très élastique sert d’écran à la projection des photos et de déformation potentielle pour les images. Ce dispositif interactif permet donc au public de toucher la fermeture de plus près, de transformer et d’imaginer de nouveaux espaces en entrant dans la structure et faisant bouger les faces.