Spectacles

Rue des Gastéropodes

Il était une boite, un monde immense, sans fin, sans murs, sans bouts, sans demi-tours, un monde rond. Les habitants de ce monde, apeurés par la découverte de cet infini, construisirent des murs pour longer quelque chose, pour ne pas se perdre et se protéger du vide. Ils réadaptèrent la matière à leur échelle, fini l’infini, place au mesurable. L’espace consciencieusement rangé dans des cases. Ainsi naquirent les boites, les rues, les boulevards, les villes et les sardines. Alors, ces kilomètres de couloirs finirent par constituer un labyrinthe dont personne ne trouvait plus le temps pour chercher une sortie. Et petit à petit, ils se retrouvèrent enfermés dans des circuits tout tracés et prisonniers du chronomètre. Au fil du temps les murs qui les séparaient les uns des autres firent d’eux des étrangers. Cependant, ces remparts n’eurent aucun impact sur les escargots. Lorsqu’il y eu des frontières cela ne les arrêta pas, les murs rendirent simplement leur chemin un peu plus long et puisqu’ils avaient le temps, ils continuèrent à s’aventurer tranquillement. Avançant à l’horizontal ou à la verticale, leur maison sur le dos, ils allèrent à la rencontre de ces individus vivant dans des boites pour leurs apporter de la douceur et pour porter leur regard, un peu, au delà du mur.